keyvisual
 
 

Le projet a été lancé par la Communauté Urbaine de Lyon à la fin des années 80. Son objectif initial était la protection de la zone de captage des eaux souterraines face au risque de pollution accidentelle. Ce champ captant, l’un des plus grands d’Europe, est situé sur une île du Rhône et est composé de 114 puits et forages creusés dans les alluvions. La capacité de captage est de 300 000 m3/jour pour l’alimentation en eau potable de 1,3 million d’habitants. Le contexte hydrogéologique induit une alimentation indirecte des puits par le fleuve, à hauteur de 90%, après filtration par les berges et le lit du Rhône. Le champ captant est sous la « menace » d’un parc industriel important situé à 30 km en amont. Pour cette raison, la Communauté Urbaine a confié à BURGEAP une mission d’assistance technique pour concevoir et mettre en oeuvre un dispositif de protection.

A partir de la construction et du calage d’une modélisation mathématique de la connexion hydraulique entre le fleuve et sa nappe d’accompagnement, BURGEAP a défini un dispositif complet incluant une barrière hydraulique par recharge artificielle de la nappe. Une première tranche de travaux en 1993 a mis en place les premiers éléments de la barrière hydraulique sous la forme de 8 demi-bassins d’une surface totale de 73 000 m2 et permettant l’infiltration de 130 000 m3/j.

Au-delà de l’objectif initial de réaliser une protection hydraulique dynamique des captages, les bassins permettent la réalimentation artificielle de la nappe et soutiennent son niveau en période d’étiage pour augmenter les débits de production, avec des résultats très positifs. Une seconde tranche de travaux a ainsi été réalisée en 2 phases (2006 et 2008), pour permettre l’infiltration d’environ 200 000 m3/jour supplémentaires sur une surface totale de 88 000 m2.

Depuis 1997, BURGEAP est en charge du suivi de la mise en oeuvre du dispositif de protection et de réalimentation qui comprend les bassins d’infiltration, l’équipement de métrologie, les codes de calcul et logiciel de gestion en temps réel. BURGEAP a également formé le personnel d’exploitation.

Lorsque les bassins fonctionnent de manière optimale ils contribuent pour environ 80% de l’alimentation en eau du champ captant. Les phénomènes de colmatage progressif des bassins d’infiltration par les matières en suspension des eaux du Rhône nécessitent des opérations périodiques d’entretien pour la régénération de la perméabilité de surface des sables.

La qualité de la nappe exploitée par le champ captant est globalement conforme aux normes de potabilité et ne nécessite donc avant distribution qu’un simple traitement de chloration.

Le dispositif est exploité au quotidien et donne entière satisfaction pour le renforcement et la protection des captages de Lyon.

Services fournis

BURGEAP a réalisé une mission d’assistance technique complète et régulière auprès de la Communauté Urbaine de Lyon tout au long de la conception, de la réalisation et de l’exploitation du champ captant de Crépieux-Charmy depuis plus de vingt ans. Cette assistance se poursuit actuellement sous la forme de conseils à l’utilisation et de développement du logiciel de gestion en temps réel et d’expertise hydrogéologique de suivi, dont la capitalisation globale représente depuis le début de l’affaire les services rendus suivants :

  • Surveillance hydrogéologique du champ captant
  • Modélisation d’un aquifère alluvial en connexion avec la rivière
  • Conception d’une barrière hydraulique par recharge artificielle pour la première tranche de travaux
  • Suivi des travaux de réalisation de la première tranche de bassins, piézomètres, instruments de mesure et tests d’infiltration
  • Bilan de fonctionnement des bassins de réalimentation et définition du protocole d’entretien
  • Etude d’impact hydraulique de l’influence des bassins de réalimentation
  • Conception et avant-projets de la seconde tranche de travaux
  • Suivi des travaux de réalisation de la seconde tranche de bassins, piézomètres, instruments de mesure et tests d’infiltration
  • Contrôle de la qualité des sables et des opérations de remplacement de sable
  • Développement et mise en oeuvre d’un logiciel d’exploitation du système en temps réel
  • Contrôle et interprétation des données
  • Formation du personnel technique
  • Assistance technique à la demande
  • Expertise de terrain des atterrissements et synthèse géomorphologique du delta de la Brèche.

BURGEAP travaille également avec le Grand Lyon pour la gestion de leurs captages AEP périphériques et une approche stratégique du territoire dans son ensemble.

Données clefs

Plus de 1,2 millions d’habitants

En moyenne 280 000 m3 d’eau sont pompés et distribués chaque jour.

Un site de 375 hectares, avec plus de 120 puits de captage

Une dizaine d’autre sites de captages, pour diversifier la ressource