FLUXOBAT

Evaluation des transferts de COV des sols vers l'air intérieur et extérieur

2008-2013

Objectifs et contenu


En présence de composés organiques volatils (COV) dans les sols, leurs transferts vers l’air et les concentrations induites dans l’air constituent une part significative de l’impact du passif environnemental du site. Le besoin de mieux appréhender ces transferts est lié à : La gestion des sites et sols pollués reposant sur le principe de gestion suivant l’usage (circulaires de février 2007 modifiées en 2011, norme NF X 31-620) Le renouvellement urbain et la reconquête des friches urbaines Les travaux conduits à différentes échelles (laboratoires, plateformes expérimentales, site atelier) ont eu pour objectifs de lever les verrous suivants : Verrous scientifiques et techniques Traitement complet déterministe complexifié par les hétérogénéités des compartiments (sol, dalle, air) avec des physiques et réactivités différentes Caractérisation des transferts à travers les dalles (hétérogénéités, mesures in situ ou en laboratoire…) Choix de la source de pollution pour la modélisation des transferts vers l’air La modélisation analytique 1 D des transferts à travers les soubassements Les erreurs ou incertitudes associées aux simplification des modèles analytique 1 D et à leur conditions d’utilisation Verrous méthodologiques Dimensionner et interpréter les diagnostics de concentration dans les gaz du sol et l’air et de flux (comment gérer la forte variabilité spatiale et temporelle) Identifier les paramètres majeurs du transfert et les outils pour leur évaluation Représentativité temporelle et spatiale des modélisations 1D en régime permanent
Le guide méthodologique issu du projet est proposé : à la maîtrise d’ouvrage de projet d’aménagements urbains aux gestionnaires de parcs immobiliers aux administrations (ARS, DREAL) et aux prestataires réalisant les études

Vous souhaitez nous contacter à propos de ce projet
Nous vous invitons à utiliser ce formulaire :